Espace consultant

Identifiez-vous

Connexion

Actualités

Accueil : L'actualité du portage et d'ALTER&CO > Définir les éléments de sa charte graphique

Image

27 janvier 2015

Définir les éléments de sa charte graphique

On ne vous l’apprend pas, pour être visible et vendre vos missions, vous avez besoin d’outils de communication.

Afin d’être crédible, vous devez choisir avec soin les supports que vous souhaitez utiliser (type de papier, format) et adopter un code couleur qui contribuera à vous identifier et à véhiculer votre image et vos valeurs.

Bien réfléchir à votre charte graphique est donc indispensable dans la mesure où elle apparaitra sur l’ensemble de vos documents de communication (papier en-tête, plaquettes, cartes de visite…)

 

Voici donc quelques conseils pour vous aider à élaborer votre charte graphique :

 

  1. Les types de papiers

En touchant le papier (de votre carte de visite notamment), votre prospect établira son premier contact avec vous et se forgera déjà une impression ; ne sous-estimez donc pas l’importance du marketing sensoriel…

Il existe de très nombreux types de papiers (cartonnés, glacés, couchés…) ; vous devez choisir celui qui sera en cohérence avec votre positionnement et dont les caractéristiques intrinsèques vous permettront une exploitation optimale.

Par exemple, un papier trop rigide risquera de se couper si vous tentez de le plier…

Réfléchissez-y en amont et demandez directement conseil à votre imprimeur.

 

  1. Les textes

Les pavés textuels que vous allez incorporer à vos outils de communication doivent être clairs et concis.

Ils n’ont pour vocation que de présenter votre activité et non pas d’entrer dans le détail.

Allez droit au but et hiérarchisez les informations : utilisez pour cela (avec parcimonie) le gras, l’italique, les puces… Vous guiderez ainsi le regard du lecteur qui aura déjà, en quelques instants, une idée de votre activité, un premier a priori de votre communication… et donc de vous.

 

  1. Les polices de caractères

N’en utilisez jamais plus de trois différentes sous peine de rendre peu clair votre document.

Privilégiez également les polices dites « classiques » (Times New Roman, Arial…) et élisez celles avec sérif si vous souhaitez donner un côté plus haut-de-gamme à votre présentation.

 

  1. Les images

Les images que vous incorporerez dans vos présentations vous permettront à la fois d’aérer votre document (trop d’informations textuelles peuvent effrayer le lecteur potentiel), et d’illustrer ce que vous dites.

Là encore, choisissez-les avec soin en fonction de l’image et du message que vous souhaitez véhiculer.

Mais attention : les images libres de droit sont rares, vous pouvez néanmoins vous tourner vers de sites tels que Fotolia qui proposent un large choix d’images de toutes sortes à bas prix.

 

  1. Les couleurs

C’est un élément crucial. En effet, chaque couleur a sa signification propre et contribue à transmettre un message et une impression générale.

Choisir une couleur uniquement parce qu’elle est jolie ou parce qu’elle « rend bien » serait donc une véritable erreur stratégique.

 

Voici un tableau récapitulatif* des couleurs à utiliser en fonction de votre objectif :

 

VOTRE CODE COULEUR

Vous voulez apparaître comme quelqu’un de :

ROUGE

BLEU

JAUNE

ORANGE

VERT

VIOLET

MARRON

NOIR

BLANC

GRIS

ACTIF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

APAISANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHERCHEUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COMPREHENSIF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONSERVATEUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EPICURIEN

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HONNETE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IDEALISTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LIBRE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LUXE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OPTIMISTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OUVERT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REFLECHI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SERIEUX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SINCERE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SOLIDE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SYMPATHIQUE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VIGOUREUX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous voilà maintenant parés pour commencer la création de vous outils de communication.

Pour plus d’informations et d’autres conseils sur le sujet, contactez-nous et venez suivre nos formations sur la communication du consultant !

 

*Issu du livre « Le portage salarial » de Dany Le Du – Editions Eyrolles - Page 161 – Mai 2008

Actualités