Espace consultant

Identifiez-vous

Connexion

Actualités

Accueil : L'actualité du portage et d'ALTER&CO > L’éthique du consultant : facteur essentiel… et différenciant

Image

2 juin 2016

L’éthique du consultant : facteur essentiel… et différenciant

Qu’est-ce-que l’éthique ?

Si l’éthique est proche de la morale, elle se rattache toutefois davantage aux valeurs de chacun qu’à de grands principes universels.

En effet, l’éthique ne se définit pas comme une science, sinon comme un questionnement individuel qui ne fournit pas de réponse préconçue mais amène chacun à une réflexion personnelle et particulière en fonction de sa propre hiérarchie des valeurs.

 

Comment l’éthique se traduit-elle ?

Il existe un lien essentiel entre les valeurs et l’éthique.

En effet, l’éthique de chacun se bâtit en fonction de ses valeurs, principes et préceptes ; de la même manière, l’éthique de chaque individu le conduit à agir en cohérence avec sa hiérarchie des valeurs et se retranscrit quotidiennement au travers de ses comportements (loyauté, sincérité, droiture, intégrité, respect…)

Ces normes que l’on s’impose à soi-même influent sur notre attitude et conditionnement notre façon d’évoluer en société : elles définissent en quelques sortes le code de conduite de chacun.

 

Quelle importance revêt l’éthique dans l’activité de consultant ?

L’éthique constitue la politique qualité du consultant.

Comme nous l’avons évoqué, faire preuve d’éthique implique une certaine conduite au quotidien, le respect de certaines valeurs et constitue donc un réel facteur de différenciation dans un environnement aussi concurrentiel que celui du consulting : c’est le facteur humain. Car en effet, au-delà du professionnel que vous êtes et qui bénéficie d’un certain nombre de compétences et de qualités dans le monde du travail, vos valeurs sont ce qui peut vous différencier, en révélant l’Homme derrière le professionnel.

C’est la raison pour laquelle il est essentiel de faire transparaitre et valoriser cette éthique et les normes qui vous sont propres dans votre offre de mission… et dans l’exécution de celle-ci.

Dans le cadre d’une mission, l’éthique du consultant peut se traduire de différentes manières : à travers une exigence de qualité, l’assomption de responsabilités, la transparence, le respect de sa parole…

Un consultant qui a certaines valeurs, certains principes rassurera son client, renforcera sa crédibilité, sa réputation et saura de fait instaurer un réel climat de confiance dans son univers professionnel… et conduira ainsi tout naturellement son réseau à le recommander.

 

Henri Bergson disait : « Il faut agir en homme de pensée et penser en homme d’action » ; alors, à vous de jouer !

Actualités