Espace consultant

Identifiez-vous

Connexion

Actualités

Accueil : L'actualité du portage et d'ALTER&CO > Le réseau : définir son périmètre d’action

Image

9 février 2015

Le réseau : définir son périmètre d’action

Est-il besoin de le rappeler, le premier vecteur de développement de missions est le bouche -à-oreille, autrement dit, le réseau.

Celui-ci est un moyen d’une efficacité redoutable pour vous faire connaître… et reconnaître.

En effet, votre réseau est constitué d’un ensemble de personnes qui sont susceptibles de vous recommander auprès de leur propre réseau, ce qui induit une véritable implication de leur part puisqu’elles se portent garantes pour vous.

Néanmoins, se créer un réseau est une chose complexe.

En effet, vous devrez déjà faire vos preuves sur votre secteur d’activité en démontrant vos compétences. Puis il vous faudra rencontrer du monde et donner envie de vous faire confiance, ce qui implique de donner avant de recevoir. Enfin, vous devrez entretenir votre réseau : avoir des contacts réguliers par téléphone, par mail, souhaiter la bonne année, convier à un déjeuner, proposer d’assister ensemble à une conférence…

Tout cela prend du temps et demande beaucoup d’énergie.

Comment donc s’organiser afin d’optimiser son temps et de maximiser sa démarche ?

Et comment faire lorsque l’on démarre son activité, que l’on est nouveau sur le secteur et que notre portefeuille de contacts et encore plutôt mince ?

 

Vous avez 3 étapes à suivre :

-          Tout d’abord, identifiez vos contacts et hiérarchisez-les, du plus proche au plus éloigné : famille, amis, voisins puis collègues, clients, fournisseurs, prestataires, et enfin, institutions, syndicats, sociétés de conseil, associations…

Pensez-bien à identifier l’entreprise de votre interlocuteur et sa fonction au sein de celle-ci : cela vous permettra d‘adapter votre approche ainsi que votre discours.

-          Ensuite, entrez en contact avec eux. C’est ce dont nous parlions plus haut : il s’agit là de faire vivre votre réseau.

Proposer des sorties, entrer en contact par mail ou téléphone, participer à des événements… Tout cela vous permettra d’être présent dans l’esprit des membres de votre réseau… qui penseront ainsi naturellement à vous lorsqu’ils entendront parler d’une mission susceptible de vous correspondre.

-          Enfin, personnalisez l’approche et le suivi de vos contacts.

Tous les membres de votre réseau n’ont pas les mêmes attentes ni les mêmes façons de « réseauter ». Certains se contenteront d’un contact informel à l’occasion, d’autres attendront que vous les recommandiez en retour des préconisations qu’ils auront pu faire pour votre compte…

La phase de dialogue est alors l’occasion de mettre au clair les attentes et motivations de votre interlocuteur… et les vôtres !

 

En résumé, le réseau est un outils incontournable et extrêmement prolifique… à condition qu’il soit utilisé à bon escient. Ne pas aider en retour une personne qui vous a recommandé ou encore lui faire défaut peut vous coûter cher car il est bien possible que par la suite on parle de vous… en mal !

N’oubliez pas que le réseau est une chose fragile et qu’il demande donc, à qui veut l’optimiser, du temps, du doigté… et de l’organisation.

 

Pour plus de conseils sur le développement et la fidélisation de votre réseau, contactez-nous et venez participer à nos formations !

Actualités